Description

L’Institut de la Jeunesse et des Sports de la Polynésie française (IJSPF) a été créé par la délibération n° 80-106 du 22 août 1980. Cette délibération a plusieurs fois été modifiée afin de permettre son évolution. A l’origine, il était dénommé « Office territorial d’équipements sportifs et socio-éducatifs ». Son actuelle dénomination est issue de la délibération n° 2002-43 APF du 14 mars 2002.

L’IJSPF est un établissement public administratif doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière. Il est au service de la population depuis le 1er octobre 1981

Le siège de l’établissement est à Pirae, à l’immeuble Jacques Teheiarii BONNO, rue Paul Bernière, et voici ces coordonnées téléphoniques : 40 50 27 70. Ses attributions s’étendant à l’ensemble de la Polynésie française

Depuis 40 ans cet établissement public administratif, placé sous la tutelle du Ministre chargé de la jeunesse et des sports, constitue un des partenaires incontournables des groupements sportifs de jeunesse. Il apporte en effet, à ces derniers, le soutien matériel et technique dont ils ont besoin pour organiser et développer leurs activités.

Il assure la permanence de l’entretien, et l’amélioration constante de la qualité des équipements, permettant ainsi au sport polynésien, d’atteindre les résultats ambitieux qu’il s’est fixé,

L’IJSPF est une structure en perpétuelle mutation, à la recherche du meilleur niveau de qualité.

L'organisation et le fonctionnement de l'IJSPF 

L’organisation et le fonctionnement de l’institut sont régis par l’arrêté n° 618 du 10 mai 2002. A ce titre, l’établissement s’articule autour d’un conseil d’administration, d’une direction et de deux commissions. Ces différentes entités veillent notamment à la bonne gestion du budget de l’établissement

Le Conseil d’administration

Suite à l’arrêté n° 1755/CM du 05 septembre 2018, l’établissement est administré par un conseil d’administration de huit membres à voix délibérative et six membres à voix consultative, composé comme suit :

- pour les membres à voix délibérative :
. le ministre en charge de la jeunesse et des sports, président ;
. le ministre en charge du tourisme, vice-président ou son représentant ;
. le ministre en charge de la culture, membre ou son représentant ;
. un représentant de l’assemblée de la Polynésie française, élu de l’archipel de la Société, membre ou son suppléant ;
. un représentant de l’assemblée de la Polynésie française, élu d’un des autres archipels, membre ou son suppléant ;
. le président du Comité olympique de la Polynésie française, membre ou son représentant ;
. le président de l’Union pour la jeunesse, membre ou son représentant ;
. le directeur de la jeunesse et des sports, membre ou son représentant.

- pour les membres à voix consultative :
. le directeur de l’établissement ou son représentant ;
. l’agent comptable de l’établissement ou son représentant ;
. le contrôleur des dépenses engagées ou son représentant ;
. le commissaire de gouvernement ;
. le représentant du personnel des agents de la fonction publique territoriale de l’établissement titulaire ayant obtenu le plus grand nombre de voix ou son suppléant ;
. le délégué du personnel des agents non fonctionnaires de l’administration de l’établissement ou son suppléant.

Sont membres avec voix consultative et assistent de droit aux séances du conseil d’administration :

. le directeur de l’établissement ou son représentant ;
. l’agent comptable de l’établissement ou son représentant ;
. le représentant du personnel des agents de la fonction publique territoriale de l’établissement titulaire ayant obtenu le plus grand nombre de voix ou son suppléant ;
. le délégué du personnel des agents non fonctionnaires de l’administration de l’établissement ou son suppléant.

Le président peut inviter avec voix consultative aux séances du conseil d’administration toute personne dont l’avis est susceptible d’éclairer les débats.